Archive

Posts Tagged ‘Italie’

Ca va finir par pêter… La France est gouvernée par une bombe à retardement !

Hollande Gné hé hé écotaxe italienne Autostrade

Hollande Gné hé hé écotaxe italienne Autostrade

Hollande est vraiment le champion du lancer de patate chaude… Avis à son successeur:

Hollande a eu une idée ! « Je vais lancer une réforme fiscale qui prendra tout le temps du quinquennat, et je vais geler l’écotaxe jusqu’à la fin de la réforme… Comme je sais que je ne serai pas réélu président, c’est la bande à Sarko qui prendra l’écotaxe bien chaude dans la gueule… »

Et comme le gel de l’écotaxe va coûter quelques milliards d’euros à la France au profit d’une société italienne, c’est le déficit public français qui va encore battre des records… Contribuables, préparez vous, la réforme fiscale va vous coûter cher.

Le gouvernement actuel rechigne toujours à faire les réformes structurelles nécessaires au redressement du pays. Il repousse les problèmes par de longues réformes qui prendront le temps d’une alternance, focalise l’attention des français sur des problèmes secondaires (mariage homo, rythme scolaire, on s’en fout!), et va même jusqu’à jouer la carte de la culpabilité raciste en montant en épingle l’affaire de la gamine de 10 ans qui a exibée une peau de banane au passage de la ministre Taubira en criant « la banane c’est pour Taubira ».

Permettez moi de m’indigner: NON, les français ne sont pas racistes, NON les français n’approuvent pas la politique d’enlisement du gouvernement Hollande/Ayrault, NON les français ne sont pas aveuglés par des faux problèmes.

Aujourd’hui, la cote de popularité de Hollande est d’à peine 20%. C’est probablement un record mondial si l’on exclue les dictatures et les régimes communistes. Si la France entre dans une sur-récession, ça risque vraiment de pêter.

Après la Grèce, l’Italie… Bientôt la France ?

Le saut du financier

Le saut du financier

Après la Grèce, c’est au tour de l’Italie de rentrer dans la guerre économique. Cette guerre est fabuleuse: pas de soldat, pas de chars, pas d’avion, juste deux agences américaines qui distribuent des notes. On se croirait à l’école !

Donc, deux agences qui se tirent la bourre. La première, Moody, était celle qui, d’après nos éminents financiers, devait lancer les hostilités en premier. Et puis voilà, patatra, c’est finalement Standard and Poor’s qui a abaissé d’un cran la note de l’Italie cette nuit. Nos amis transalpins passent donc de A/A-1 à A+/A-1+.

Oui, c’est bien ça: de ahamoinsin à aplusamoinsinplus. Ça veut dire quoi exactement?

C’est un peu comme si l’Italie passait de 19,75 à 19,5 sur 20. Comme vous le voyez, c’est une catastrophe. C’est gravissime. On est foutus.

Tous les traders des places financières vont encore paniquer. La bourse va s’écrouler encore un peu plus, simplement parce qu’une agence de soi-disant experts (ceux là même qui nous ont foutus là où on est) font la pluie et le beau temps en distribuant des notes à la con qui ne veulent rien dire.

Oui, je le dis et je le maintiens, ces notes ne veulent rien dire.

En effet, comment peut-on juger de l’état financier d’un pays, même de la Grèce, quand en guise de comparaison on prend soit la première puissance mondiale qui est elle même dans une situation d’endettement dramatique, soit la première force de production mondiale qui est elle même dans une situation financière totalement incontrôlée.

Donc cette notation est fausse. Cela explique d’ailleurs que l’Italie soit encore à A+/A-1+. Connaissant l’Italie, en toute logique, ce pays devrait plutôt être aux alentours de C-/D-1+.

En fait, lorsque l’on regarde la moyenne d’âge des experts de ces agences de notation, on comprend le problème: l’état économique des nations occidentales est jugé par des maisons de retraites pour financiers gâteux du siècle dernier, qui pensent encore que seule une bonne vieille guerre pourra relancer nos économies.

D’ailleurs, la preuve: entrez « Standard Poor’s » dans Google Translate et vous lirez ce que ça veut dire… Standard de pauvres !!